Feeds:
Posts
Comments

Archive for May, 2011

egg incubation

Happy spring everyone! I didn’t hibernate but surely stayed quiet on our blog over the winter although I have been taking care of my incubating eggs. Work has slowly picked up speed in the last weeks and now it is all started again!

Joyeux printemps! Non, je n’ai pas hiberné mais il est vrai que je suis demeurée plutôt muette sur le blog de la Société cet hiver. Je prenais soin de mes oeufs de saumon. Le travail a repris tranquillement dans les dernières semaines et on est maintenant de retour prêts et motivés pour la nouvelle saison.

Speaking of eggs… here is my story.

En parlant d’oeufs de saumon… voici mon histoire

Last season, we put floating cages at strategic points on the river. The goal was to gather adult salmons for the salmon program. Fisherman could put their catch in the cage on a voluntary basis and give us a call. We would then pick the salmons up and bring them to our fish hatchery. Overall, we gathered 20 salmons: 12 females and 8 males.

En août 2010, nous avons placé des cages flottantes à certaines fosses de la rivière. Le but étant de rassembler des géniteur pour en faire la reproduction. Les pêcheurs qui le voulaient bien pouvaient déposer leur prise dans la cage flottante et nous en avertir. Il ne nous restait qu’à aller ramasser le saumon et à le rapporter à notre pisculture. En tout, ce sont 20 poissons qui ont été recueillis: 12 femelles et 8 mâles.

We spawned the females in two separates days: october 14 and 22nd. All the adult salmons were released into the river. We follow a partial factorial reproduction plan. In other words, eggs from the Female #1 were split in four and mixed separately with the sperm of Male #1, #2, #3, #4. This might sound a little confusing but all that matters is that we do take precautions in our mating design to preserve genetic integrity and diversity of the salmon population.

La ponte a eu lieu à deux occasions: les 14 et 22 Octobre. Tout les saumons ont été relâchés dans la rivière. Le plan de reproduction est un factoriel partiel c’est-à-dire que les oeufs de la femelle #1 sont séparés en quatre parts et que le sperme des mâles #1, #2, #3, #4 est ajouté aux parts d’oeufs. Ca peut sembler un peu sorcier mais tout ce qui importe est que nous prenons vraiment des précautions pour préserver la diversité et la variation génétique de notre population de saumon.

The eggs were put into the incubator and checked at least once a week. We fertilized a total of 86000 eggs. Below is a picture of the incubator room. In reality, 86000 eggs is really not that much. Our hatchery could easily hold up to 600 000 eggs. We choose to incubate fewer eggs this winter and see how it goes. This was my first year at incubating salmon eggs although I did almost 10 years of hatchery work in the past mostly dealing with marine invertebrates.

Les oeufs sont déposés dans les incubateurs et je suis allée les vérifier au moins une fois par semaine. Au total, nous avons fécondés 86000 oeufs. La photo ci-dessous est notre écloserie. En réalité, 86000 oeufs c’est pas beaucoup. Nous avons une capacité de près de 600 000 oeufs à l’écloserie. Cet année était un peu comme une pratique. C’était ma première année à faire la culture d’oeufs de saumon même si j’ai près de 10 ans d’expérience en écloserie d’invertébrés marins.

As of today, 99% of the remaining live eggs have hatched. Of course, we did have egg mortalities. This winter has been somewhat a little rough for the incubating eggs as they had to put up with 2 major flooding events and an event of water shortage. Flooding is not so much a problem for a submerged organism, it is the amount of dirt and material in the water that causes mortalities of the very very fragile eggs. I estimate that we should be able to put just about 40 000 frys into the river this year. That should be toward the end of june.

Aujourd’hui, c’est près de 99% des oeufs vivants restants qui ont éclos. Évidemment, nous avons eu de la mortalité d’oeufs ou simplement des oeufs qui n’ont jamais été fertilisés pour quelque raison que ce soit. Cet hiver a aussi été plutôt difficile pour les oeufs en incubation puisqu’ils ont dû endurer 2 inondations majeures et un épisode de manque d’eau. Ce n’est pas tant l’inondation le problèmes pour des organismes submergés mais la qualité de l’eau est grandement diminuée et cause la suffocation des oeufs si fragiles. J’estime à ce jour qu’environ 40000 alevins ensemenceront la rivière au mois de juin.

Advertisements

Read Full Post »